Chaleur activée par de l'oxygène

La technologie

Les cellules chauffantes du patch Hansaplast de thermothérapie contiennent des substances naturelles comme le fer, le sel et le charbon actif. A l'ouverture de l'emballage, le fer réagit avec l'oxygène contenu dans l'air pour libérer de la chaleur. Le sel et le charbon actif accélèrent cette réaction chimique. Quand le patch autoadhésif est posé sur la peau, la chaleur se développe en l'espace de 30 minutes. Elle se maintient à une température constante d'environ 40°C pendant 8 heures.

Comment il aide

a. Favorise l'irrigation sanguine. La dilatation des vaisseaux sanguins améliore le transport et l'apport de l'oxygène et des principes nutritifs vitaux dans les cellules des fibres musculaires - un premier pas dans le processus de guérison.

b. Augmente l'évacuation des déchets et résidus métaboliques : les déchets présents dans les tissus cellulaires et musculaires sont éliminés plus rapidement grâce à l'irrigation sanguine renforcée. 

c. Soulage la douleur : la chaleur débloque les contractures, calme, détend et améliore ainsi la mobilité.  

Déclencheurs de la douleur

Les contractions et tensions musculaires menant à des douleurs dans la région de la nuque et des épaules sont dans la majorité des cas à l'origine de ces douleurs. Le mode de vie actuel, avec la position assise monotone qu'impose le travail de bureau, l'absence totale ou presque d'activités sportives et le problème du surpoids sont aussi responsables de l'augmentation rapide des contractures musculaires et douleurs du dos.

Comment les douleurs sont-elles perçues ?

Une irrigation limitée dans un tissu musculaire durci conduit à un apport réduit en oxygène et en substances nutritives, ainsi qu'à une augmentation des déchets métaboliques dans les tissus. Cette situation stimule les cellules nerveuses à envoyer des messages à la moelle épinière qui, à son tour, transmet la sensation de douleur au cerveau. Le fait que le message de la douleur parvienne au cerveau déclenche des réactions physiques plus intenses, des contractures musculaires par ex., qui augmentent alors les douleurs perçues.